Quelques définitions glannées pour vous:

1- (https://sitecoles.enseignement-catholique.fr/?WebZoneID=590&ArticleID=6442)

La FOAD existe depuis plus d’un siècle ! Elle a commencé avec les cours par correspondance. C’est « un dispositif qui ne repose pas uniquement sur du face à face présentiel ». Aujourd’hui, c’est une modalité de formation qui utilise des outils numériques et les moyens de l’Internet, souvent en alternance avec des séances de formation classique.

 

2- (https://www.akto.fr/organiser-formation/FOAD/?source=intergros)

Comme son nom l’indique, la FOAD comporte 2 caractéristiques clés :

  • elle est « ouverte » (ou flexible) : l’apprenant peut entrer et sortir librement du dispositif ;
  • elle est dispensée en tout ou partie « à distance » : l’apprenant peut se former sans se déplacer sur le lieu de formation et sans la présence physique d’un formateur.

La FOAD :

  • est partiellement ou intégralement suivie à distance ;
  • est modulaire ;
  • s’adapte aux apprenants (en termes de contenus et de services associés : tutorat, forum, exercices en ligne,…) ;
  • se libère des contraintes de lieu et de temps ;
  • embarque les technologies numériques, aux côtés de moyens plus traditionnels (cours par correspondance ou télédiffusés, formation par téléphone,…) – les outils digitaux peuvent d’ailleurs être utilisés pour enrichir et animer les formations présentielles (applications de « feedback », capsules vidéo,…).

À noter : Il ne faut pas confondre FOAD et autoformation ! L’autoformation est un processus d’apprentissage autonome par des dispositifs éducatifs ouverts, des ressources diverses, en ligne ou non, d’échanges en réseaux, etc. L’apprenant est maître de son parcours pour acquérir des savoirs, savoir-faire ou savoir-être. 

 

3- UNESCO
L'UNESCO caractérise les formations ouvertes par "une liberté d'accès aux ressources pédagogiques mises à disposition de l'apprenant, sans aucune restriction, à savoir : absence de conditions d'admission, itinéraire et rythme de formation choisis par l'apprenant selon sa disponibilité et conclusion d'un contrat entre l'apprenant et l'institution" ; qui prend en compte la singularité des personnes dans leurs dimensions individuelle et collective ; et repose sur des situations d'apprentissage complémentaires et plurielles en termes de temps, de lieux, de médiations pédagogiques humaines et technologiques, et de ressources